L’arrosage sans gaspillage

L'eau est nécessaire au développement  de vos plantes arbres et arbustes, l'installation d'un arrosage automatique par aspersion ou gouttes-à-gouttes donnera la quantité d'eau suffisante à vos plantations.

Plusieurs réseaux d'irrigation seront installés selon la superficie et demande de votre terrain.

Effectivement, à partir d'une unique source d'approvisionnement en eau (robinet, pompe...),

le débit (volume d'eau) et la pression (vitesse de circulation de l'eau) ne seront pas suffisant

pour faire fonctionner en une seule fois l'ensemble des arroseurs présents dans votre jardin.

Il faut donc répartir cette puissance en plusieurs étapes successives, qui vont arroser les

unes après les autres : en cascade. Lorsque la première partie aura terminé son cycle,

la seconde partie va démarrer, puis à la fin du second cycle la troisième...etc..

Pour ce faire, on doit créer une partie importante de toute installation d'arrosage enterré :

le collecteur d'électrovannes[ cf photo  ].

Ce collecteur (appelé aussi "clarinette") est composé de diverses pièces :

  • le tuyau unique d'arrivée d'eau, venant de votre pompe ou de votre robinet, avec son raccord.

  • une vanne d'arrêt (avec un petit purgeur) permettant d'isoler l'arrosage du reste de l'alimentation domestique, par exemple en cas de réparations sur l'installation. Cette vanne peut être placée bien avant sur le tuyau d'arrivée d'eau, mais peu importe son emplacement, elle est indispensable. C'est pourquoi ont peut la trouver à l'entrée du collecteur, mais bien souvent elle est située à la cave, dans le garage...

  • des raccords unions : ceux-ci ont diverses formes (en coude, en croix, en té...). Depuis quelques années, ils sont maintenant facilement démontables et ne nécessitent pas de produit d'étanchéité tel que le Téflon. Ils permettent toutes sortes de montages, en fonction du nombre de réseaux à réaliser et de la configuration désirée. [ cf photo ci-contre ]. Le principal avantage de ces raccords est le fait que le démontage pour réparation est sensiblement simplifié.

  • les électrovannes : c'est la partie névralgique de l'installation. Ce sont ces pièces qui s'ouvrent et se ferment sur ordre du programmateur. 
    Puisqu'elles vont fonctionner en cascade, le nombre d'électrovannes n'est pas limité. En toute logique, vous devez en poser autant que de réseaux nécessaires.

  • les raccords et les tuyaux qui partent dans votre jardin.

  • le tout sera mis en extérieur, sous le niveau du sol, dans un regard qui est fourni avec un couvercle vert :

celui ci sera donc discret, même implanté dans votre gazon

  • Enfin, reste à mettre en place un câble électrique multi brins à proximité du collecteur, pour raccorder

de façon étanche les électrovannes au programmateur. [ cf photo ci-contre ].

En finitions, vous pouvez mettre un peu de gravier au fond du regard, cela permet à l'eau de s'écouler.

Voilà, avec un seul tuyau d'alimentation, vous pouvez maintenant arroser tout votre jardin, mais en plusieurs

étapes : le programmateur et les électrovannes travaillent pour vous, la nuit.

Nous intervenons dans le Gard :

principalement entre Uzès - Nîmes - Alès et villages alentours.

Jardins de Garrigues

350 rte de la Tour

30190 Saint Chaptes

Tél. : 06 81 20 81 60